Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur le midilibre

Publié le par Bagnols JUDO

DR

 

Arts martiauxLe futur dojo sortira de terre en 2010

Elle est obsolète. L'actuelle salle des arts martiaux, située dans le complexe sportif Saint-Exupéry ne répond pas à des conditions idéales d'utilisation. La création d'une nouvelle salle était donc devenue une nécessité, et cela depuis plusieurs années.
Sa réalisation était d'ailleurs une promesse des anciennes équipes municipales, sans jamais aboutir. L'actuelle mairie a donc hérité du projet et a décidé d'inscrire sa réalisation dès le début de son mandat. La nouvelle salle des arts martiaux sera très probablement inaugurée à la rentrée 2010, le premier coup de pelle devant être donné en octobre prochain, pour un chantier prévu pour durer dix mois. Le dojo sera intégré à l'actuelle structure de Saint-Exupéry, côté Est, près du croisement de la rue Caporal Gayte avec l'avenue du Bordelet. Il sera pourvu d'une entrée séparée. À la place de l'ancienne salle, seront créés des sanitaires et des vestiaires spécialement dédiés aux usagers de la salle.
Le coût total des travaux s'élève à 750 000 €, financés par la Région, Jeunesse et Sports, le conseil général et la Ville. Le projet comprend aussi la réfection de l'actuelle entrée de Saint-Exupéry avec la création d'une petite extension, celle de la salle de ping-pong, de la loge du gardien, du bardage extérieur et le changement du portail. Le chantier, dans sa totalité, touchera 463 m 2 de la structure actuelle de Saint-Exupéry. La nouvelle salle des arts martiaux s'étendra sur 261 m 2 et le tatami passera des 108 m 2 actuels à 169 m 2 (plus une bande d'un mètre tout autour).
En attendant le début de la construction, des travaux de préparation vont débuter dans trois semaines avec l'abattage de douze cèdres là où la salle verra le jour, « Mais d'autres arbres seront plantés sur le parcours sportif du Bosquet » , s'empresse de préciser Michel Cegielski, l'élu aux sports.
La salle sera bien sûr réservée aux entraînements de Bagnols Judo, mais sera également ouverte en journée, entre autres, aux scolaires pour l'éducation physique. Que du bonheur donc ?
« Tout n'a pas été si simple , nuance tout de même Jean-Yves Chapelet, maire adjoint. Le projet existant de l'ancienne municipalité coûtait 1,4 M€. On n'arrivait pas à rentrer cette somme dans notre budget » . Pour réaliser, comme promis, le dojo, le calcul était simple : ne pas dépasser les 750 000 €. « Nous avons travaillé avec l'aide des associations sportives sur le projet existant en essayant de le rendre moins coûteux. En parallèle, nous cherchions une solution alternative, c'est-à-dire la construction d'un préfabriqué » .
La première option a payé. Un pari réussi et « un beau cadeau pour nous » , confie Jean-Marie Herbet, président du Bagnols judo. Club qui fêtera cette année ses 50 ans !

Commenter cet article